A LA UNEACTUALITESPOLITIQUE

Pour négocier une clémence pour le journaliste Pape Alé Niang : ce que propose le député Cheikh Tidiane Gadio

Ça fait plus de 10 jours que le journaliste Pape Alé Niang est dans les liens de la détention. Ce dossier est toujours évoqué par les députés à l’Assemblée nationale depuis le démarrage du marathon budgétaire. Et la dernière en date a eu lieu, ce dimanche, lors du passage du ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Et c’est le parlementaire Cheikh Tidiane Gadio qui a soulevé cette affaire pour interpeller le ministre Moussa Baldé.

«Pape Alé est un frère, un ami. Je suis personnellement très malheureux de ce qui lui est arrivé. Mais il faut noter qu’aux Etats-Unis, ils sont sur le point de juger ou d’emprisonner leur ex-président Donald Trump parce qu’il a déplacé des documents confidentiels, des documents secrets défense et les a amenés dans un espace public», a-t-il commenté.

Selon l’ancien ministre des Affaires étrangères, «si les questions de secret d’Etat ne sont pas réglées, il n’y a plus d’État au Sénégal». Toutefois, l’ancien pensionnaire du Centre d’Études des Sciences et Techniques de l’Information (Cesti), a proposé la mise en place d’un Conseil des sages de la profession pour discuter de la question afin de négocier une clémence pour le patron du site ‘’Dakarmatin’’.  «Le Cesti peut nous aider à réfléchir sur la question des médias d’Etat et ceux en service public. Je propose un conseil de sage de la profession pour régler ce problème afin qu’on applique, la clémence et la bienveillance», a recommandé le parlementaire.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page