A LA UNEACTUALITESSOCIETE

Précisions des Services de Doudou Ka sur la grève des aiguilleurs du ciel : «C’est une grève illégale»

Installé dans ses fonctions ce vendredi, Doudou Kâ hérite d’un dossier brûlant avec le mouvement de grève annoncé des aiguilleurs du ciel. Hier, le directeur des Transports aériens a utilisé un ton menaçant pour dénoncer cette situation, après l’échec des négociations entre les deux parties jusque tard dans la soirée d’hier. Après l’ordonnance de référé du juge du Tribunal du travail hors classe de Dakar, qui a suspendu le préavis de grève de l’Union des syndicats des contrôleurs aériens de l’Asecna (Usycaa), le ministère des Transports a déclaré «cette grève illégale».

«L’Etat du Sénégal demande aux contrôleurs aériens sénégalais et étrangers exerçant dans notre pays de surseoir immédiatement au mot d’ordre de grève et rappelle qu’en cas de non-respect de cette décision de Justice, la loi sera appliquée dans toute sa rigueur», met en garde le ministère des Trans­ports aériens.

Malgré les menaces de paralysie du trafic aérien, l’Etat du Sénégal «informe l’opinion publique nationale et internationale qu’il a pris, en collaboration avec l’Asecna, toutes les dispositions pour assurer la continuité du service à l’Aéroport international Blaise Diagne (Aibd) de Diass. L’aéroport restera ouvert à l’exploitation commerciale. L’Asecna a également déployé son plan de contingence pour assurer les services de navigation aérienne dans la Fir (Région d’information de vol) terrestre et océanique avec la sécurité requise».

Face au blocage actuel, il invite la Direction générale de l’Asecna et les syndicats, «à la poursuite des négociations». Pour le gouvernement, des efforts ont été faits. «Les syndicats de contrôleurs aériens de certains pays de l’Asecna ont déposé un préavis de grève le 25 juillet 2022. Ce préavis avait été suspendu grâce à la médiation des autorités sénégalaises, qui a abouti au règlement de 11 points d’accord sur les 19 revendications initiales. Cependant, malgré les assurances données par les autorités étatiques, l’Union des syndicats des contrôleurs aériens de l’Asecna a décidé unilatéralement d’aller en grève du 23 au 25 septembre 2022.»

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page